top of page
Rechercher

Les compléments de lait

Dernière mise à jour : 3 août 2023

Pourquoi et comment donner un complément de lait ?


On parle de complément lorsqu'un bébé allaité reçoit, après la tétée au sein, du lait maternel et /ou artificiel via un autre contenant.

Cette pratique n'est pas anodine car elle peut interférer dans la bonne mise en place de l'allaitement maternel et de la lactation de la mère. Il est alors nécessaire de faire le point sur le caractère obligatoire de cette pratique en fonction de la situation et de la problématique; la conduite à tenir en découlera.

Beaucoup d'éléments à la maternité peuvent gêner le bon démarrage de l'allaitement.


Les compléments de préparation commerciale pour nourrisson donnés à la maternité, fragilise le bon déroulement de la lactation

Les problématiques qui peuvent engendrer le don de complément sont variées: bébé qui n'a pas tété dans les deux heures après sa naissance, une température corporelle basse qui favoriserait une hypoglycémie du bébé, une perte de poids en maternité de plus de 8% du poids de naissance, un bébé qui ne téterait pas suffisamment et qui deviendrait somnolent, une montée de lait "tardive", un "gros" bébé, un bébé qui n'aurait pas reprit son poids de naissance au dixième jour de vie...

Toutes ces problématiques sont potentiellement évitables en favorisant le peau à peau avec les parents, en évitant de séparer la dyade mère/enfant et en accompagnant les jeunes parents.

Si un don de complément doit être fait, le proposer à la cuillère, au DAL (Dispositif d'Aide à la Lactation) au sein ou au doigt, ou encore à la tasse. Dans les premiers jours de vie, évitez autant que faire se peut le complément au biberon. Il est important d'être bien accompagné les premières fois par un professionnel.

Dans tout les cas, favoriser le don de complément de lait maternel plutôt que d'intégrer une préparation commerciale pour nourrisson. Voir Expression manuelle du lait maternel

Intégrer une préparation commerciale pour nourrisson pénaliserait la stimulation de la glande mammaire et toute la confiance de la mère.



En cas de difficultés avec votre allaitement, référez vous à un professionnel de la lactation humaine qui saura vous soutenir et vous apporter la solution la mieux adaptée à votre situation.


Vous rencontrez des difficultés ? Prenez rendez-vous


19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page